Le Comptoir

02 septembre 2008

L'Aloé vera

                                                       L'ALOE VERA A MANGER

L'Aloe vera est une espèce d'aloès (genre Aloe) originaire d'Afrique du Nord. C'est une plante vivace connue depuis l'antiquité en Mésopotamie, dans l'Égypte des pharaons et dans la Grèce antique. On pense que ce sont les Espagnols qui auraient apporté les premiers plans d'aloès en Amérique. On le reconnaît à ses feuilles épineuses qui peuvent atteindre 60 centimètres de haut et ses fleurs jaunes ou orange disposées en épis.

La feuille d'Aloe Vera contient plus de 75 éléments nutritifs et 200 autres composants, ainsi que 20 minéraux, 18 acides aminés et 12 vitamines :

- Antraquinones (aloïne)

- Résines (alorésines, aloénines)

- Tanins

- Polysaccharides

- Aloétine

A manger c'est un délice.

Tout le monde connait les bienfaits de cette plante dans les cosmétiques. Mais l'aloe vera est aussi bénéfique et bon à manger.

En interne, une panacée !

Non seulement, l'aloe vera stimule les défenses immunitaires, mais il est antibiotique, anti-inflammatoire, puissamment cicatrisant. Il aide à éliminer les toxines, à nettoyer les organes encombrés (reins, foie…). Il soulage les crampes d'estomac et les maux gastriques. Le jus d'aloès est conseillé dans les cas de diabète, d'allergies, de constipation, de problèmes cardiaques.

Faites le choix de prendre soin de vous.

En plus d’être un produit naturel, l’Aloe Vera, autrement appelé « élixir de jouvence » une plante riche en vitamines et minéraux qui présente des vertus hydratantes et digestives.

aloelychee     aloe_raisin     aloe_ananas     aloemangue

le_comptoir_des_saveurs1

Posté par judje à 08:40 - Commentaires [1] - Permalien [#]


01 septembre 2008

Le loukoum

Le loukoum

loukoum1

Le loukoum qui vient du turc lokum, lui même de l’arabe « rahat-ul holkum » ou de sa version grecque loukoumia est une sorte de confiserie turque, bulgare, chypriote, grecque, bosniaque, serbe, roumaine, algérienne, marocaine et albanaise. Cette douceur est plus connue sous l'appellation Turkish delight en anglais.

La légende prétend qu'un Sultan turc qui, dans son effort de faire face à toutes ses maîtresses, a sommé tous ses experts confiseurs de produire un dessert unique pour s'ajouter à la collection de recettes secrètes pour lesquelles il était célèbre. Le résultat de toutes ces recherches serait le lokoum.

En 1776, au cours du règne du Sultan Abdul Hamid I, Bekir Effendi, un confiseur en apprentissage, arriva à Istanbul. Bekir s'installa dans un petit magasin au centre de la ville. Hadji Bekir devint rapidement connu et son commerce prospéra. Les dames à la mode commencèrent à donner des loukoums à leurs amis dans des mouchoirs à lacet. Ils furent également employés comme preuves d'amour par les couples, comme on peut le voir dans des chansons d'amour turques de cette époque. Ainsi, doué, avec de l'énergie, et un esprit d'entreprise, il fut nommé confiseur en chef à la Cour ottomane.

Le loukoum fut révélé en Occident au XIXe siècle.

L'étymologie du mot loukoum n'est pas claire pour les linguistes ; il semble que se soit une corruption du turc lokma (« morceau »). Rahat signifiant en turc paix ou contentement, une traduction correcte serait morceau de contentement.

L'histoire du loukoum remonte à 500 ans, ce qui en fait l'une des confiseries les plus anciennes au monde.

Le loukoum est fait à partir d'amidon et de sucre. Un ingrédient essentiel est l'eau de rose, quoique certains soient parfumés au citron. Quelques recettes incluent de petits morceaux de noix, généralement des pistaches, des noisettes ou des amandes. Ce dessert est fortement apprécié des enfants.

le_comptoir_des_saveurs1

koska_pistachekoska_mix__gout

Posté par judje à 08:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]